Diffindo

Il permet de découper ou d'ouvrir toutes sortes de choses, y compris la peau.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Week End à la maison (Tom)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel G.Jedusor

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 18/10/2016

MessageSujet: Un Week End à la maison (Tom)   Mar 18 Oct - 18:16

Ce week end, j'étais rentré chez nous. J'avais un grand besoin de réfléchir, de réfléchir aux paroles de mon fiancé. Et il n'y avait qu'un endroit pour bien réfléchir, un endroit où j'allais toujours avec mon père quand j'étais enfant, sa serre. Il l'avait fait emmener dans notre nouveau chez nous, et j'avais ma propre petite partie, j'y faisais pousser des fraises et des fleurs. Ce n'était pas la meilleure des périodes mais j'avais envie de m'en occuper. Je me croyais seul à la maison, sûrement que mes parents étaient partis faire je ne sais quoi. Alors je commençais à parler à haute voix.

-Je fais souffrir père et mère... En ayant dit à tout le monde que père était de retour. Il va y avoir la guerre par ma faute. Pourquoi suis je ainsi? Pourquoi ne suis je pas comme les jumeaux? Pourquoi ne suis je pas né dans la bonne famille???

Je regarde un fleur, elle est la seule qui pousse, hors saison. Je soupire légèrement. Une seule, parmi tant d'autres, une seule qui pousse alors que tout fait pour qu'elle ne pousse pas. Je regarde le jardin, j'avais passé de si bons moments ici avec mon père, rien que tous les deux, avant qu'on ne me dise que je devais tuer et faire souffrir. Je verse des larmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom E. Jedusor

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/10/2016

MessageSujet: Re: Un Week End à la maison (Tom)   Mar 18 Oct - 18:17

J'étais dans ma Serre, j'étais tranquille, nous étions le matin. Et comme tous les matins, j'étais a une petite table à prendre mon thé et lire le journal ou des livres. Quoi vous trouvez ça ringard ? Désolé de vous décevoir, mais j'ai bien le droit a mes habitudes quand même.

Comme toujours, dans un petit vase, me regardait une Jacinthe. Ce n'était pas la plus merveilleuses des plantes, mais, une seule et unique fleur pouvait contenir des dizaines d'autres. Et ça, ça me fascinait. La nature me fascinait en général. Mais les Moldus n'avaient pas le temps de l'observer, c'était un peu aussi pour ça que je les voulaient tous morts ou asservis. Ça sauverais notre douce planète. J'entendis des bruits de pas, je me figeais, mains sur ma baguette. J'étais sur le qui-vive. Finalement j'entendis la voix de mon fils cadet. Je l'écoutais ce qu'il avait sur le cœur. Mais étrangement je ne ressentit aucune tristesse ni rien

- On ne choisi pas sa famille, c'est ce qu'on dit non ? Je n'en ai jamais eu, avant ta mère. Et toi, qui as toujours eu une famille aimante. Certes pas dans les normes, mais au moins tes frères et sœurs savent se défendre quoi qu'ils puissent leur arriver. Vous êtes des enfants de Mage noir, contrairement à ce que tu pense Gabriel Godric, ce n'est pas de gaieté de cœur que j'ai fais ça. Mais pour vous protéger.

Je buvais une gorgé de mon thé, je n'avais pas levé le regard de mon livre de magie noir que m'avait dégoté Lucius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel G.Jedusor

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 18/10/2016

MessageSujet: Re: Un Week End à la maison (Tom)   Mar 18 Oct - 18:17

Je regarde la fleur qui pousse dans l'adversité quand j'entends une voix. Je me retourne, tenant ma baguette Je vois enfin mon père et je tremble, écoutant ses paroles. Quand je me rends compte qu'il est très calme, je me détends et je range ma baguette avant de m'approcher un peu de lui. Je cueille la jacinthe et je la lui amène pour qu'il la mette avec celle du vase. Ses paroles...

-Père... je sais me défendre, mais... je n'ai pas besoin de tuer pour cela. Je me permets... Père, je comprends votre point de vue, mais essayez de comprendre le mien. Père, j'ai... J'ai des remords à chaque fois que je fais quelque chose de mal, même si je ne l'ai pas fait exprès...

Je m'étais rendu malade quand j'avais blessé un garçon, je l'avais fait tomber de son balai et il s'était cassé le bras. Je n'avais pas mangé pendant une semaine. Et je faisais tout le temps des cauchemars. Alors tuer quelqu'un.

-Merci père... De vouloir nous protéger, mais pourquoi ne pas essayer de nouvelles méthodes? Je... Je peux faire un pas vers vous et vous un pas vers moi...

Je soupire, peut-être en faisais je trop, mais je m'en voulais d'avoir provoqué une future guerre. Lycaon m'avait fait réfléchir, et puis...

-Père, Lycaon m'a sauvé la vie, j'ai faillit me noyer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom E. Jedusor

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/10/2016

MessageSujet: Re: Un Week End à la maison (Tom)   Mar 18 Oct - 18:20

Je le regarde de haut en bas, l'invitant d'un signe de main à s'installer sur la chaise en face, faisant apparaître une autre tasse de thé. Je restait silencieux l'écoutant déblatéré ses paroles répugnantes de gentillesses. Je le regarde droit dans les yeux, je ne baissais jamais le regard devant quelqu'un, contrairement a Gabriel.

- Dis moi, Gabriel Godric, et si des Aurors débarquent ici, et devant toi, tuent tes sœurs, a cause du fait que tu ne veux pas tuer ? Que feras-tu ? Préfère tu pleuré tes sœurs ? Ou être malade un peu, mais avoir sauver ta famille ? Le Bien, le Mal, ce n'est qu'une question de point de vue. Tuer pour sauver tes sœurs, c'est mal de ton point de vue, bien du mien. Tuer les enfants de Voldemort, c'est bien du point de vue des Aurors, Mal du bien. Tu saisit l'idée ? Après, on va jouer carte sur table, j'en ai plus qu'assez de t'épargner, et surtout de t'entendre niaiser chez moi. Il va falloir que tu face un choix, Potter, et son Ordre des Poulets cramés, ou moi et ta famille.

Je savais que ce n'était pas forcément ça le plan de ma femme, mais, je dois avouer que ce gamin me donnait des envies de meurtres. Il me parla et je le regardais furieux

- Tu n'as jamais fait un seul et unique pas pour ta propre famille, depuis toujours tu laisses les autres tuer et souffrir à ta place, pourquoi croit-tu que tu as si peu de punition ? Je punis Caesar, il me supplie à chaque fois, enfin plus ces derniers temps, je crois que même lui a compris que tu n'étais plus un Jedusor depuis longtemps, le pauvre... Quand tu le verras demande lui de te montré son dos, il sera obliger de te raconter tous les coups qu'il a pris, pour toi.

Il m'appris que son petit ami, son fiancé l'avait sauver de la Noyade. Je m'en fichais complètement, il pouvait bien avoir déjà consommé le mariage, que ça ne me dérangeait pas plus que ça. En vrai, plus le temps passait plus, je me séparais de mon quatrième fils, comme tous les autres membres de la famille. Enfermé dans son égoïsme, il ne se rendais même pas compte qu'il y avait si peu de personne qui l'aimait encore.

- Et alors ? C'est censé m’intéresser ?

Oui, j'aimais bien enfonçer le clou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel G.Jedusor

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 18/10/2016

MessageSujet: Re: Un Week End à la maison (Tom)   Mar 18 Oct - 18:21

Je regarde mon père, m'installant pour prendre la tasse de thé qu'il m'offrait. Je prends une grande inspiration et je je bois un peu. Je l'écoute. Il me dit que si les aurors arrivaient et tuaient mes soeurs, je ne ferais que pleurer. Je sers les poings et je le regarde, déposant ma tasse sur la table. Jamais mes soeurs ne souffriront, c'était hors de question, pareil pour mes frères. Je regarde mon père. Il fallait qu'il s'arrête, il était hors de question qu'il continue à me dire ce genre de choses.

-Je... Fermez là père, il y a une grande différence entre tuer de sang froid et tuer pour défendre quelqu'un qui vous est cher. Je donnerai ma vie pour mes frères et soeurs, quant-au choix à faire père, comme vous venez de le dire, il n'y a pas que le bien, ni que le mal, je vois le bien en vous, comme je vois le mal en Potter, mais il y a des choses différentes, vous ne semblez pas comprendre. Comprendre que je n'ai jamais rien voulu d'autre que vous sauver tous de vous même. Et si jamais quelqu'un touche à un cheveux de Rosaline, croyez moi, il le payera...

Je sers tellement les poings que mes ongles s'enfoncent dans ma peau, je saigne, je m'en moque. Je regarde mon père dans les yeux, plein de colère.

-Et vous ne toucherais plus à Caesar, les coups qui me sont destinés, ne les donnez pas aux autres, ils sont pour moi...

J'attrape ma baguette, si je lançais un sort en dehors de Poudlard, je serais sûrement jugé. On m'empêchera de retourner à Poudlard. Mais je ne pouvais pas le laisser dire plus. J'aimais mes parents même s'ils me faisaient peur, mais il était hors de question que mon père continue de dire que j'étais un lâche, non, je ne l'étais pas, un lâche choisirait de faire souffrir plutôt que de souffrir...

-Crachelimaces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom E. Jedusor

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/10/2016

MessageSujet: Re: Un Week End à la maison (Tom)   Mar 18 Oct - 18:22

Je l'observais sentant la fureur monté en moi. Comment osait-il ? COMMENT OSAIT-IL ME FAIRE CA ? JE LUI AVAIS TOUT DONNE, LA VIE ET SES PARFAITS PETITS VETEMENTS ! Sans moi il ne serait rien ! Sans moi il ne saurait rien ! Sans moi, sans Hermione. Il voulait que je crache des limaces, mais je ne vais même pas daigner, non il ne faudrait pas, je risquerais de le tuer, il ne fallait pas, j'avais encore besoin de cette immonde merde de rat. Je cassais la tasse que j'avais dans la main, rien que par la pression de mes mains sur elle. Répandant le liquide brûlant sur moi, mais ce n'était pas important. Loin de là ! Mes yeux étaient devenu rouges bien plus sanglants que ceux de Caesar lui-même. Le tuer, je voulais le tuer, le tuer ! Tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer, tuer. Détruire,détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire, détruire.

Tel était mes pensées, à cet instant précis, pourtant rien à part mes yeux ne démontrait un tel excès de violence et de haine, je le voulais mort, je le voulais nécrosé, je le voulais décomposé, là, juste devant moi, en haut d'une croix. Oh ce serait tellement parfait ! Je me redressais rapidement, son sort avait échouer, et c'était à lui de cracher ses limaces. Je ne souris même pas. J'attrapais la fleur qu'il m'avait offerte, je crachais dessus et je lui envoyais dans le visage, j'attrapais celle d'Hermione, je la mis dans ma poche. Et dans un magnifique jeté de cape verte foncée, je me retournais, sortant en tremblant de rage. Cependant, avant de sortir je me retournais vers lui.

- Tu as fait ton choix, pauvre petite sous-merde, tu rivalise bien avec Peter Pettigrow, même si lui me répugnais encore moins que toi. Bravo ! Je te souhaite une bonne journée avec tes enfants les limaces.

Je sortis, la prochaine destination ? Les cachots pour me défouler, et ensuite nous déménagerons, sans cet erreur de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Week End à la maison (Tom)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Week End à la maison (Tom)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reation sur mon week end a disneyland paris.
» Petit week-end à Autun
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Savage 25 brushless fait maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diffindo :: Les Habitations-
Sauter vers: